[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [africa] Una società coreana ...



grazie antonio ma anche ad ascar
in effetti sarebbe stato meglio verificare
qualche perplessita' sull'articolo mi e' venuta
ma poi mi son  fidats delle fonti, due, c'era anche attac,
e ... vista l'ora tarda ... ho inviato

il tema mi pare comunque ancora centrale rispetto alle vicende in atto
chi ha altri riferimenti li puo' inviare?
(magari in italiano ;-)

vi giro invece in francese
una presa di posizione di alcune associazioni ambientaliste
''reperita'' qui

http://www.madagascar-tribune.com/L-arbre-ne-doit-pas-cacher-la,11551.html


L’arbre ne doit pas cacher la forêt : Le Patrimoine des Malagasy en déperdition

lundi 30 mars 2009
 

Au cours des 20 dernières années, Madagascar a entrepris des efforts significatifs et exemplaires pour freiner la dégradation de son environnement naturel et préserver sa biodiversité unique dans la poursuite d’une voie de développement durable.

Au-delà de leur valeur inhérente, ces richesses naturelles - sources de fierté nationale – apportent des bénéfices concrets et des services directs à la majorité rurale de la population malgache, leur fournissant entre autres eau, nourriture, énergie et revenus. Elles garantissent également le développement des secteurs de l’agriculture, de la pêche, de l’artisanat ou encore du tourisme.

Nous, organismes non-gouvernementaux œuvrant pour la conservation des ressources naturelles pour le bien durable des communautés locales tenons à exprimer notre vive inquiétude face à la dévastation actuelle des ressources naturelles du pays :

- Pillage ouvert et organisé, avec parfois recours aux armes à feux, de bois précieux dans plusieurs forêts naturelles, y compris dans des aires protégées dont certains parcs nationaux déclarés comme sites du Patrimoine Mondial, tel que Marojejy et Masoala.
- Intensification du commerce illicite d’espèces sauvages, notamment de reptiles tels que les tortues terrestres, tant sur le marché national qu’international.
- Recrudescence de pratiques destructrices dans les aires protégées et zones sensibles, telles qu’opérations minières illicites, teviala et tavy ; dûe à l’impunité qui prévaut actuellement.

Ces actes déplorables ne font que contribuer à l’appauvrissement du pays et à priver les générations futures du peuple malgache de leur héritage naturel unique.

Cette situation compromet une fois encore les efforts consentis jusqu’à présent pour responsabiliser les communautés locales à préserver leurs ressources des tentatives de pillages par des personnalités spoliant le patrimoine national pour des profits personnels ponctuels.

Nous appelons les autorités compétentes et les citoyens malgaches à agir urgemment pour que de tels actes soient fermement réprimés et punis et que les ressources naturelles ne soient plus otages de situation de crises politiques et d’urgences post-cycloniques.

A travers cet appel, nous confirmons notre engagement à œuvrer pour la biodiversité de Madagascar et pour le bien-être des communautés locales gardiennes de ce patrimoine naturel et nous invitons chaque citoyen à prendre conscience que la durabilité du développement du pays repose avant tout sur les ressources naturelles et la prise de responsabilité de chacun.

World Wide Fund for Nature, Madagascar et Océan Indien Occidental
Conservation International – Madagascar et les Iles de l’Océan Indien
Wildlife Conservation Society – Madagascar
Missouri Botanical Garden
Durrell Wildlife Conservation Trust
Institute for the Conservation of Tropical Environments
The Peregrine Fund
ONG Fanamby
Madagascar Fauna Group
L’Homme et l’Environnement
Plant Resources of Tropical Africa